GUILLEMAIN
SAINTURAT
PANEPINTO
MARECHAUX
Marie-Laurence Sainturat est plus particulièrement spécialisée en matière de Propriété Commerciale ; elle exerce pour le compte d’une clientèle diversifiée parmi laquelle on trouve aussi bien des particuliers que des enseignes nationales ou internationales, des bailleurs que des locataires. Forte d’une riche expérience contentieuse, elle a aussi largement développé une activité orientée vers le conseil et la négociation.

Elle avoue sans difficulté être toujours aussi passionnée par la complexité et la spécificité des affaires traitées. "Réussir souvent à établir l’ordre dans le désordre" en identifiant les clés juridiques du dossier et conduire une stratégie maîtrisée jusqu'au succès des intérêts de son client est toujours une grande satisfaction.

Marie-Laurence Sainturat est titulaire d’une Maitrise en Droit Privé de l’Université Paris II et d'un certificat de spécialisation en droit immobilier.

Après deux années d'exercice en province après sa prestation de serment, elle choisit de regagner Paris et est intégrée au sein d'une Scm d'avocats généralistes. Elle décide cependant de parfaire sa formation au sein d'une structure lui offrant accès à des dossiers plus complexes et rejoint les équipes du cabinet Bousquet, ce qui lui permettra d'approfondir ses compétences en droit immobilier. Elle découvre alors l'intérêt du droit de la "propriété commerciale" et décide, en 1986, de rejoindre le cabinet de Bruno Boccara, considéré comme la référence en la matière. Après trois ans de collaboration, elle devient l'un des trois associés du cabinet Bruno Boccara & Associés.

En 1998, elle est l'un des co-fondateurs, notamment avec André Guillemain, de l'Association des Avocats du Droit de la Propriété Commerciale (AADPC), dans laquelle elle s'investit toujours activement.

En janvier 2000, elle rejoint d'ailleurs André Guillemain, fusionnant ainsi leur clientèle, à laquelle ils offrent la complémentarité de leurs profils au sein d'une même spécialisation.

Au sein de l'Ecole de Formation du Barreau de Paris, Marie-Laurence Sainturat a longtemps animé la formation initiale des avocats et des élèves avocats en matière de baux commerciaux. Elle enseigne toujours cette matière à ses confrères, avec André Guillemain, dans le cadre de la formation continue des avocats. Elle intervient par ailleurs dans des colloques et formations (Dalloz, NexisLexis, EFE, Comundi, Development International Institute (DII), etc…), ainsi que dans le cadre des séminaires de formation organisés par l’ENM (Ecole Nationale de la Magistrature).

Ses articles et commentaires sont régulièrement publiés par la presse spécialisée : Administrer, Dalloz, Loyers et Copropriété, AJDI … et elle est l'auteur des fascicules sur l'indemnité d'éviction et l’indemnité d’occupation édités par le Jurisclasseur ; elle a également participé à la rédaction du Dalloz action "Droit et pratique des baux commerciaux".

Enfin, elle publie avec André GUILLEMAIN une chronique mensuelle dans la revue Administrer axée sur les fixations judiciaires en matière de loyers et d’indemnité d’éviction.

Depuis 1999, elle est membre du Bureau de l'Association Audi Alteram Partem, qui promeut l'arbitrage et la médiation en matière de baux commerciaux en partenariat avec le Centre de Médiation et d'Arbitrage de la Chambre de Commerce de Paris (CMAP), dont elle a suivi les formations en matière d'arbitrage.